Press "Enter" to skip to content

Des nouvelles du front Décolonial: Shakespeare et le genre, décoloniser les plantes

14/03/22: On vous dit que ça n’existe pas ! Mais quand même.
Aujourd’hui, « féminité tragique », « performativité de la subjectivité féminine chez Shakespeare » et surtout: Décoloniser les plantes
——————-
Shakespeare et le genre/Shakespeare and gender
14h30-16h00 Atelier 1 : Construction of Female Subjectivity
Présidence de séance : Dominique Goy-Blanquethttps://forms.gle/zWxUZPDmpQMtgbDt7

14h30-14h50 Roweena YIP
“The Performativity of Female Subjectivities in Othello in Noh Style and Lady Macbeth”

14h50-15h10 Aurélie GRIFFIN et Sophie LEMERCIER-GODDARD
“‘Talk you of killing?’ (Othello, V.2.38) : Rhetorical Constructions of Tragic Femininity in Shakespeare’s Othello, Cary’s The Tragedy of Mariam and Webster’s The Duchess of Malfi”

15h10-15h30 Madalina NICOLAESCU and Oana-Alis ZAHARIA
“East-West Dialogue on Reconfiguring Shakespearean Gender Identities: 19th-century Romanian Actresses”

——————-
Décoloniser les savoirs sur les plantes.
Avec: 
->  Chanelle Adams, essayiste et chercheuse ( IGD/Université de Lausanne):
          “Politique post-coloniale de la médecine traditionnelle à Madagascar”
-> Emmanuel Nossin, pharmacien, ethnopharmacologue (Tramil)
    “Pluralisme thérapeutique dans la pharmacopée traditionnelle Martiniquaise”
Et également Marc-Alexandre Tareau, ethnobotaniste (CNRS-LEEISA), qui se joindra aux échanges depuis la Guyane.
More from revueDePresseMore posts in revueDePresse »

Comments are closed.

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com