Press "Enter" to skip to content

Cette semaine, on a annulé… (épisode 5)

La Cancel Culture progresse tellement vite cette semaine, qu’on se demande déjà s’il va rester quelque chose…

Retour sur les progrès de la Cancel Culture, avec la Revue de presse de l’Observatoire du décolonialisme du 22 au 28 février 2021

Cette semaine on a annulé…

  • la voix du Dr. Hibbert, personnage de couleur dans Les Simpson, qui sera désormais interprété par un acteur noir: Intrld
  • l’explorateur français Jean Ribault qui a pris possession de la Floride en 1565, accusé au prix d’un contresens historique de «marginalisation systémique et du massacre des peuples autochtones» par une commission américaine qui veut débaptiser des établissements scolaires: Le Figaro
  • les échecs, censurés par l’intelligence artificielle de YouTube parce que les blancs peuvent y battre les noirs: CNews
  • le Monopoly, accusé de véhiculer des clichés racistes hérités de la ségrégation des Noirs aux États-Unis, puisque les quartiers noirs sont les moins chers: Le Figaro
  • l’enseignement des mathématiques, expression du suprémacisme blanc (et si vous ne comprenez pas le problème, c’est que vous faites partie du problème!): Mythes, Mancies & Mathématiques
  • Alexeï Navalny, à qui Amnesty International a retiré le statut de «prisonnier de conscience» à cause d’anciennes déclarations xénophobes et anti-immigration: Libération
  • La Jeep Cherokee, accusée d’appropriation culturelle par des représentants du peuple Cherokee: Neon
  • Gainsbarre… «Comment envisager Gainsbourg à l’aune de la cancel culture?» se demandent Les Inrockuptibles
  • le «Muppet Show», mis en ligne sur Disney+ avec message d’avertissement et épisodes manquants: BFMTV
  • Monsieur Patate, parce que le fabriquant Hasbro souhaite désormais «s’assurer que tout le monde se sente le bienvenu dans le monde des têtes de patates en abandonnant officiellement la marque et le logo de “Monsieur Tête de Patate”» avec l’intention de «promouvoir égalité des genres et inclusion»: Le Figaro
  • Jean-Jacques Rousseau, victime de la féminisation des noms de rue à Concarneau. Pour «réduire les inégalités» et parce que «L’invisibilisation des femmes dans l’espace public, ça symbolise plus largement leur invisibilisation dans tous les domaines», le mâle Jean-Jacques sera remplacé par… une créature féminine imaginaire de son invention! «La Nouvelle-Héloïse fera ainsi prochainement son apparition à Concarneau, en remplacement de la rue Jean-Jacques-RousseauLe Télégramme

Retrouvez toutes ces infos et beaucoup d’autres sur la Revue de presse de l’Observatoire du décolonialisme du 22 au 28 février 2021

Comments are closed.