Press "Enter" to skip to content

Tu seras un woke

Librement inspiré d’un poème de Rudyard Kipling


Quand tu verras joyeux s’effondrer des statues, 
Caviarder des romans, débaptiser des rues, 
Diffamer des artistes, frapper d’une sanction
Les enseignants rétifs à votre inquisition, 

Tu seras un woke, mon fils.

Quand tu ne voudras lire, dans les livres d’histoire,
Qu’une liste de crimes, un long réquisitoire,
Quand le nom du Tueur d’un Cluedo géant, 
Sans l’ombre d’un suspense sera Monsieur Leblanc,

Tu seras un woke, mon fils.

Lorsque, par la vertu des généalogies, 
Tu te diras docteur en offensologie, 
Quand tu pourras traquer dans les moindres musées,
L’agression infinie des peuples racisés,

Tu seras un woke, mon fils

Si des identités tu gardes les frontières,
Si entre les tribus tu dresses des barrières,
S’il te paraît qu’échanges, identifications,
Méritent des procès en appropriation, 

Tu seras un woke, mon fils.

Si pour la Tolérance tu t’adonnes à des purges,
Si pour les Dominés à toute heure tu t’insurges, 
Si tu voues l’Occident entier aux gémonies
Au nom de l’Innocence et des Verts Paradis, 

Tu seras un woke, mon fils.

Si tu vois sans broncher se peupler ton lexique
De barbarismes creux, de concepts emphatiques, 
Si la verrue qu’on place au beau milieu d’un mot
Pour signaler la femme te paraît un flambeau,

Tu seras une woke, ma fille.

Quand, à toute objection d’un vieux contradicteur,
Tu pourras rétorquer par un « Ok boomer »
Quand, à tout doute émis sur ton martyre passé,
Tu pourras répliquer : « Tu n’es pas concerné ! »

Tu seras une woke, ma fille.

Lorsque tu sauras voir dans les mots d’un dragueur, 
Dans les baisers volés, les regards baladeurs, 
Sous les dehors futiles d’antiques gaudrioles
L’hégémonie virile, la culture du viol, 

Tu seras une woke, ma fille.

Si tu es pénétrée de la docte assurance
Que toute blanchité implique repentance
Que race et religion sont marque indélébile
Mais que le genre, lui, est à jamais mobile,

Tu seras une woke, ma fille.

Au Wokistan, le jour où vous serez les rois,
Il sera temps alors de vérifier les droits, 
Des vrais faux Racisés, des Blancs dissimulés,
Des Trans inachevés, des Cis à annuler.

Vous serez des Wokes, mes fil-le-s !

Comments are closed.