Press "Enter" to skip to content

Au suivant!… « Désécrire et décoloniser les imaginaires sur la scène contemporaine » (UPV Montpellier 3)

29 mars 17h-20h :  Corps et voix dans les théâtres d’Afrique anglophone : quels enjeux politiques ?  avec Christiane Fioupou (Univ. De Toulouse) et Inès Bigot (Sorbonne Nouvelle) autour de Wole Soyinka suivi d’une rencontre avec Florence March (UPVM3) et Marianne Drugeon (UPVM3), traductrices des Filles de Chibok de Wolé Oguntokun.

Du 25 Janvier 2022 au 29 Mars 2022 Adresse : La Baignoire – 7 rue Brueys – Montpellier

Ce séminaire s’intéressera aux dramaturgies contemporaines d’Afrique mais aussi des diasporas, qui questionnent notre société en nous invitant à un décentrement et qui œuvrent à reconfigurer les cartographies établies. A rebours des canons, nous verrons comment le geste d’écriture incorpore ces problématiques et nous mène sur les territoires de la désécriture (Deleuze, Glauser, Diakité).

De Wole Soyinka à Asiimwe Deborah Kawe, de Sony Labou Tansi à Dieudonné Niangouna en passant par Koffi Kwahulé, Kossi Efoui, Elemawusi Agbedjjidji, Hakim Bah, Sinzo Aanza, Léonora Miano, Eva Doumbia ou encore Penda Diouf, Laëtitia Ajanohun, Suzan Lori Parks, Jean D’Amérique et Guy Régis Jr ; chaque séance sera ponctuée d’une rencontre avec un artiste, un chercheur ou une personnalité institutionnelle qui suivra une approche plus théorique. 

PROGRAMME

25 janvier 15h-18h : Introduction suivie d’une rencontre avec Alice Carré et Carlo Handy Charles en écho à Kap O Mond ! au théâtre de La Vignette (25-27/01). (attention : exceptionnellement et pour nous permettre de voir le spectacle, cette séance aura lieu de 15h à 18h)

1er février 17h-20h : Désécrire et résister par le poème suivi d’une rencontre avec Jean D’Amérique en écho aux ateliers de lecture et d’écriture pris de l’auteur à La Baignoire et à Cathédrale des cochons – lecture musicale (2-5/02).

8 février 17h-20h : Mémoire de la révolution haïtienne au théâtre, une conférence (en visio.) d’Axel Arthéron (Univ. Des Antilles) suivie d’une rencontre avec Olivier Marboeuf en écho à la projection du film Ouvertures le lundi 7 février à l’Utopia dans le cadre du cycle « Art et Images » organisé par le CCU de l’UPV.

15 février 17h-20h : Désécrire le roman national, se réapproprier l’histoire suivi d’une rencontre avec Amine Adjina en écho à Histoire(s) de France au Théâtre Jean Vilar (16-18/02).

22 février 17h-20h : Afropea, un territoire culturel à inventer suivi d’une rencontre avec Penda Diouf et Eva Doumbia (par visio.).

8 mars 17h-20h : Rendez-vous de la francophonie (1) – Les écritures d’Afrique francophone, des poétiques du « renversement » ? suivi d’une rencontre avec Anthony Mangeon (Univ. De Strasbourg) pour L’Afrique au futur. Le renversement des mondes (Hermann, février 2022) co-animée par Maxime Del Fiol (UPVM3).

22 mars (horaire précisé ultérieurement) : Rendez-vous de la francophonie (2) – Rencontres dramaturgiques en direct du Théâtre de la Vignette pour Chroniques l’émission. (attention : cette séance a lieu au Théâtre de La Vignette)

29 mars 17h-20h :  Corps et voix dans les théâtres d’Afrique anglophone : quels enjeux politiques ?  avec Christiane Fioupou (Univ. De Toulouse) et Inès Bigot (Sorbonne Nouvelle) autour de Wole Soyinka suivi d’une rencontre avec Florence March (UPVM3) et Marianne Drugeon (UPVM3), traductrices des Filles de Chibok de Wolé Oguntokun.

Certaines séances seront ponctuées par des lectures prises en charge par les étudiant·e·s du Master Théâtre de l’UPVM3.

A lire :
•Penda Diouf, La Grande ours, Le Perreux, Quartett, 2019.
•Eva Doumbia, Le Iench, Arles, Actes Sud-Papiers, 2020.
•Jean D’Amérique, Cathédrale des cochons, Montreuil, Théâtrales, 2020.
•Wole Oguntokun, Les Filles de Chibok : notre histoire, texte disponible gratuitement sur commande auprès de la MAV : https://www.maisonantoinevitez.com/fr/bibliotheque/les-filles-de-chibok-notre-histoire-1226.html
•Wole Soyinka, Ode humaniste pour Chibok, pour Leah, édition bilingue présentée et traduite par Christiane Fioupou, Paris, Présence Africaine, à paraître en 2022.
•Françoise Vergès, Leïla Cukierman, Gerty Dambury (dir.), Décolonisons les arts ! Paris, L’Arche, 2018.
 
•Boubakary Diakité, Ecritures et désécriture dans les romans africains, Paris, L’Harmattan, 2019. 
•Sylvie Chalaye, Race et théâtre, un impensé politique, Paris, Actes Sud, 2020.
•Anthony Mangeon, L’Afrique au futur. Le renversement des mondes, Paris, Hermann, 2022.
•Axel Arthéron, Le théâtre révolutionnaire afro-caribéen au XXe siècle, Paris, Honoré Champion, 2018. 
•Pénélope Dechaufour (dir.), Afropea un territoire culturel à inventer, Africultures, Paris, L’Harmattan, 2015. (en ligne : https://www.cairn.info/revue-africultures-2014-3.htm)

A voir à Montpellier :
KAP O MOND !, mise en scène Olivier Coulon-Jablonka, texte Alice Carré et Carlo Handy Charles – Théâtre de La Vignette, 25-27 janvier. https://theatre.univ-montp3.fr/spectacle/2021-2022/kap-o-mond

La Cathédrale des cochons, texte et lecture Jean D’Amérique accompagné par Lucas Prêleur à la guitare – La Baignoire, 4 et 5 février. https://www.labaignoire.fr/les-4-et-5-fevrier/ 

Ouvertures, un film de The Living and The Dead Ensemble co-produit et co-réalisé par Olivier Marboeuf – Cinéma Utopia, lundi 7 février à 19h30. https://www.spectre-productions.com/fr/catalogue/ouvertures 

Histoire(s) de France, texte et mise en scène Amine Adjina – Théâtre Jean Vilar, 16-18 février. https://theatrejeanvilar.montpellier.fr/node/899

De ce côté, texte, mise en scène et jeu Dieudonné Niangouna – Théâtre des 13 vents CDN de Montpellier, 19-22 avril. https://www.13vents.fr/de-ce-cote/

La Baignoire – 7 rue Brueys – Montpellier

More from revueDePresseMore posts in revueDePresse »

Comments are closed.

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com