Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Au suivant!… Festival « Sorcières: connaissances et pratiques contemporaines », « renouveau féministe de la sorcière », « figure de résistance au patriarcat et au capitalisme » (Master « Médias et rapports sociaux de classe, race et genre » de Paris 8)

« Savoirs et pratiques au carrefour des champs académiques, artistiques et politiques auront ainsi l’occasion de s’exprimer tout au long de cette journée à l’honneur des sorcières. La programmation pluridisciplinaire accueillera celles et ceux qui mobilisent cette figure résolument contemporaine dans leurs multiples approches, qu’iels nous présenterons dans le cadre de communications scientifiques, mais aussi autour d’une table ronde portant sur les pratiques liant art, sorcellerie et politique »

Événement organisé par la bibliothèque universitaire, le service communication, et les étudiant·es du Master médias et rapports sociaux de classe, race et genre (MARGE) du département Culture et Communication, encadré·es par Ulrike Lune Riboni, avec le soutien du laboratoire CEMTI, de l’UFR Culture et Communication, et avec la participation du département Arts et Technologie de l’Image, et l’aide du service de l’Action Culturelle et Artistique et du département Cinéma et de Studio 8 (UFR SEPF)



Le festival Sorcière(s) est né de l’envie de la bibliothèque universitaire et du service communication de Paris 8 de célébrer le film Häxan, La Sorcellerie à travers les âges, qui fête ses cent ans cette année. Cette œuvre puissante et ambitieuse articule des séquences historico-didactiques à des scènes purement fantasmatiques et expose les mécanismes de la répression des femmes de la fin du Moyen Age à l’aube du XXe siècle. La volonté de montrer ce qu’il reste, cent ans après sa sortie, de cet ovni cinématographique si rarement projeté et discuté a fait naître l’occasion d’explorer les connaissances et pratiques contemporaines relatives à la figure de la sorcière, en particulier à Paris 8.

La recherche scientifique est mise à l’honneur de la première journée organisée avec enthousiasme par les étudiant·es du Master médias et rapports sociaux de classe, race et genre du département Culture et Communication. Le 20 avril 2022, retrouvez-les avec leurs invitées de 9h30 à 19h pour explorer l’histoire et l’actualité scientifique des sorcières.

Un appel à contribution a permis de faire émerger des propositions en arts visuels, vivants, numériques, qui seront présentés au cours d’une exposition et lors de la journée du 21 avril, où se succéderont performances et projections en amphi X. L’exposition d’arts visuels se prolongera jusqu’au 29 avril à la BU, et jusqu’au 13 mai dans le hall d’entrée de l’université.

Trois podcasts viendront prolonger et compléter les réflexions et champs traversés au cours de ces journées.

De la maison de la recherche à la bibliothèque, en passant par l’amphi X et la salle de projection Bleue nuit tropicale, tout un parcours vous attend : de la sorcière comme figure misogyne ou romantique jusqu’à sa réappropriation féministe et collective, de La Sorcière aux sorcières.

20 avril
Journée d’étude – Amphi MR002
“De la sorcière aux sorcières : connaissances et pratiques contemporaines autour d’une figure plurielle”
Omniprésente dans la culture populaire, la sorcière a durablement traversé les imaginaires depuis les contes traditionnels jusqu’à TikTok, et fait aujourd’hui l’objet de multiples relectures. Figure culturelle plurielle et ambigüe, la sorcière soulève des interprétations paradoxales et résolument politiques. À partir de cette figure singulière empreinte de misogynie, jusqu’aux réappropriations militantes des sorcières comme étendard de sororités subversives, la journée d’étude propose de questionner la prégnance contemporaine des sorcières dans les images et les discours, et de discuter les multiples manières dont elles sont représentées, interprétées et mobilisées.
Savoirs et pratiques au carrefour des champs académiques, artistiques et politiques auront ainsi l’occasion de s’exprimer tout au long de cette journée à l’honneur des sorcières. La programmation pluridisciplinaire accueillera celles et ceux qui mobilisent cette figure résolument contemporaine dans leurs multiples approches, qu’iels nous présenterons dans le cadre de communications scientifiques, mais aussi autour d’une table ronde portant sur les pratiques liant art, sorcellerie et politique, ainsi qu’à partir de la projection du film Les sorcières d’Akelarre en présence de son réalisateur et de sa scénariste.

9h30 : accueil du public
9h45 : introduction de la journée
10h-11h : Renouveau d’une figure plurielle
Xavière Gauthier : Revue Sorcières, les femmes vivent, une aventure dans les années 70
Manon Métayer : Usages féministes de la sorcière, réappropriations et réimaginations.
discussion
11h15-12h15 : Sorcières, soeurs résistantes ?
Flora Malverde et Taciana Brito : la sorcière comme figure de résistance au patriarcat et au capitalisme
Lucie Pouclet : Les néo-sorcières, du mythe historique à la figure mercatique.
discussion
12h15 – 14h00 pause déjeuner
14h00 – 16h30 : projection du film Les sorcières d’Akelarre (2020) en présence de Katell Guillou (scénariste) et de Pablo Agüero (réalisateur) en salle de projection Bleue nuit tropicale (A1 181)
14h00 – 14h15 présentation
14h15 – 15h45 projection
15h45 – 16h15 discussion
pause 15 min et retour à la Maison de la Recherche
16h30 – 17h30 : Art et pouvoir(s)
Table ronde modérée par Ariane Temkine
Caroline Dejoie, Camille Ducellier et Ophélie Naessens
17h45 – 19h00 : Il était une fois, les sorcières
Joelle Constanza : L’évolution de l’archétype de la sorcière dans la littérature jeunesse
Marie Claude Hubert : Sorcières d’aujourd’hui dans la littérature jeunesse
Camille Landreau : Quelles interprétations de la figure de la sorcière à travers le motif narratif et la coloration graphique dans l’illustration jeunesse ?
Discussion

21 avril
Journée consacrée aux arts
Lectures – BU
13h-14h30 – Lectures des étudiant·es de l’atelier de communication-écriture, animé par Bérengère Voisin, Maîtresse de conférences, U.F.R. Culture et Communication.
Performances – Amphi X
15h – Performance de Caroline Dejoie, autrice,
illustratrice, performeuse
15h15 – Pause
15h30 – Performance de Margaux Bisson et Yupei Roehrich, artistes performeuses, en Master 2 Arts Plastiques
16h10 – Pause
16h30 – Plateau radio / échange avec les performeuses Caroline Dejoie, Margaux Bisson, et Yupei Roehrich, et les photographes Isaline Dupond Jacquemart et Marie Le Moigne
17h30 – Pause
Projections – Amphi X
18h- Projection de la Ventrière d’Anne-Sophie Bailly, en présence de l’équipe du film
18h30 – Échange avec le public
19h00 – Présentation du film Häxan, de Benjamin Christensen, par Teresa Castro, maîtresse de conférences en études cinématographiques et audiovisuelles à l’Université Sorbonne Nouvelle
19h30 – Projection d’Häxan, La Sorcellerie à travers les âges, de Benjamin Christensen
Expositions
Du 20 au 29 avril à la BU
Exposition de Margaux Bisson, Calypso Morgan, et du collectif Oe.iel : Sophie Andry, Aurélie Caurette, Karolina Laderska, Lorraine Lefort, Helena Malak, et Gabrielle Serizier.
Installations vidéos des étudiant.es en master du département Arts et Technologies de l’Image, encadrés par Anastasiia Ternova, Guofan Xiong, doctorant·es et Sophie Daste.
Du 20 avril au 13 mai dans le hall d’entrée de l’Université
Exposition photographique d’Isaline Dupond Jacquemart et de Marie Le Moigne.

Les commentaires sont désactivés.

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com