Au suivant!… « l’histoire féministe du point de vue des “mauvais” sujets politiques » pour « émanciper nos mémoires » (Institut des études de genre, Université de Genève)

Dans le cadre du Festival Histoire et Cité, voici deux évènements en partenariat avec l’Institut des études genre prévus pour samedi 2 avril:

De «mauvais» sujets politiques? Les invisibles de l’histoire du féminisme Table ronde, 13h00 – 14h30 / Genève — Uni Dufour, Salle U260
Nous mettrons en lumière le renouvellement des approches de l’histoire des féminismes dits de «la deuxième vague» – celle des années 1970-1980. Quel décentrement permet la prise en compte des expériences des lesbiennes dont les luttes ont été trop souvent effacées ou réduites au silence? Qu’est-ce qui change quand on écrit l’histoire féministe du point de vue des «mauvais» sujets politiques? Nous réfléchirons à ces mécanismes en montrant comment les archives minoritaires peuvent contribuer à émanciper nos mémoires et à imaginer de nouvelles formes de transmission.
Intervenantes : Ilana Eloit, Pauline Gonthier, Christiane Parth
Modération : Carolina Topini, Elise Escalle
En partenariat avec l’Institut des études genre.
https://histoire-cite.ch/programme/de-mauvais-sujets-politiques-les-invisibles-de-lhistoire-du-feminisme/.

Les Invisibles Film, 16h00 / Genève — Uni Dufour, Salle U600
Réal. Sébastien Lifshitz, FR, 2012, 114’
Des hommes et des femmes, né·e·s dans l’entre-deux-guerres. Ces personnes n’ont aucun point commun sinon d’être homosexuel·le·s et d’avoir choisi de le vivre au grand jour, à une époque où la société les rejetait. Ils et elles ont aimé, lutté, désiré, fait l’amour. Aujourd’hui, ils et elles racontent ce que fut cette vie insoumise, partagée entre la volonté de rester des gens comme les autres et l’obligation de s’inventer une liberté pour s’épanouir. La projection sera suivie d’une discussion avec Sébastien Lifshitz et Lorena Parini.
En partenariat avec l’Institut des études genre et le Service Agenda 21-Ville durable de la Ville de Genève.
https://histoire-cite.ch/programme/les-invisibles/.

Après tout, la laïcité ne semblerait qu’une islamophobie honteuse, puisque Mme Rabier s’en prend longuement à Dominique Schnapper. Il est vrai que selon Rabier elle est « en tête » des « entrepreneurs
Jean-Claude Michéa me fait remarquer que le meurtre de la fonctionnaire de police de Rambouillet n'a pas été présenté par les médias comme un féminicide. C'est vrai. Ni dans ce
La récente affaire du Godot Groningue met en lumière une série d'éléments consternants sur le rapport de notre civilisation à la Littérature. Dans ce contexte particulièrement tendu de la cancel
Une mise en scène d' En attendant Godot aux Pays-Bas a pris une tournure beckettienne lorsque la salle a annulé les représentations parce que le metteur en scène irlandais n'avait