Au suivant!… « Maltriarcat », le complot patriarcapitaliste pour masculiniser la bière (Les Inrocks)

“Maltriarcat”: pourquoi la bière est avant tout une histoire de femmes

Dans un essai intitulé “Maltriarcat”, la journaliste Anaïs Lecoq rappelle le rôle des femmes dans l’histoire de la bière, la façon dont elles ont été évincées de l’activité de brassage au fil des siècles et comment cette boisson est devenue dans l’imaginaire collectif, la faute à un marketing sexiste, celle des hommes.

Maltriarcat, Quand les femmes ont soif de bière et d’égalité, Anaïs Lecoq, Éd. Nouriturfu, en librairies le 3 mars.

Pensez aux effets psychologiques possibles de ce tableau de Goya - qui ferait certainement perdre l'appétit à n'importe qui - dans lequel Saturne dévore goulûment ses propres enfants ? L'artiste
Comme l’a montré l’historien Pierre Vermeren, des images de calendriers musulmans montrant Mahomet circulent librement jusqu’au milieu du 20e siècle dans le Maghreb et  encore aujourd’hui dans les pays chiites,
Après avoir imposé le mot « Homme », voilà qu’est imposé maintenant le mot « genre » pour dissoudre le mot femme dans des appellations prétendument inclusives. Voilà le texte d'une intervention faite il
Actualité et veille informative de l'actualité Woke, décoloniale et déconstructiviste dans la Recherche et le médias