Au suivant!… Parution « Négocier la norme. Genre et médias dans l’après-guerre » (Maison des sciences de l’homme [sic] d’Aquitaine)

Négocier la norme. Genre et médias dans l’après-guerre
Directeur éditorial Delphine Chedaleux
Publications de la Maison des sciences de l’homme [sic] d’Aquitaine
février 2022

Ce livre propose de considérer l’après-guerre à partir d’un point de vue original, au croisement de l’histoire du genre et de l’histoire des médias. L’après-guerre est un moment de reconstruction de l’Europe mais aussi de recomposition des mondes médiatiques et d’expansion de la culture de masse. La période est parallèlement marquée par une reconfiguration des rapports de genre: la déstabilisation des catégories du masculin et du féminin engendrée par la Seconde Guerre mondiale laisse place à la réaffirmation d’une stricte répartition des rôles de sexe qui relègue les femmes à la sphère domestique, un contexte qui n’empêche toutefois pas l’expression d’aspirations émancipatrices. Réunissant des contributions de chercheurs et chercheuses de différentes disciplines, l’ouvrage explore l’imbrication de ces dynamiques médiatiques, politiques et sociales en prenant en compte différents médias (radio, photographie, télévision, cinéma, presse magazine, bande dessinée, littérature pratique), en France et plus marginalement en Suisse et en Belgique francophones. Qu’ils mettent l’accent sur l’espace de la production ou sur les contenus, les différents chapitres qui composent l’ouvrage soulignent les mécanismes d’assignation genrée à l’œuvre dans les médias d’après-guerre, tout en révélant les marges de négociation des normes ouvertes par certain·es acteurs et actrices du champ médiatique, tant à travers leurs trajectoires et leurs pratiques professionnelles qu’à travers les discours produits à destination des récepteurs et des réceptrices.

https://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100963010
Pensez aux effets psychologiques possibles de ce tableau de Goya - qui ferait certainement perdre l'appétit à n'importe qui - dans lequel Saturne dévore goulûment ses propres enfants ? L'artiste
Comme l’a montré l’historien Pierre Vermeren, des images de calendriers musulmans montrant Mahomet circulent librement jusqu’au milieu du 20e siècle dans le Maghreb et  encore aujourd’hui dans les pays chiites,
Après avoir imposé le mot « Homme », voilà qu’est imposé maintenant le mot « genre » pour dissoudre le mot femme dans des appellations prétendument inclusives. Voilà le texte d'une intervention faite il
Actualité et veille informative de l'actualité Woke, décoloniale et déconstructiviste dans la Recherche et le médias