Au suivant!… Table ronde pour « questionner les rapports entre genre et médias » (Université d’Angers)

Jeudi 24 mars, Table-ronde « Genre et médias »

18h30 – Université d’Angers, La Parenthèse (campus Belle-Beille)

Cette table ronde, organisée par deux étudiantes du master Études sur le genre, questionnera l’intégration des questions de genre dans les médias, soit par la création d’une revue féministe, soit en les intégrant directement dans un médias “grand public”. Dans ce cadre, une table ronde animée par Juliette Cottin, fondatrice de l’association angevine Babes Voices et elle-même journaliste, aux côtés des intervenantes Lénaïg Bredoux, responsable éditoriale aux questions de genre à Mediapart, Clémentine Labrosse et Paola Serafin, respectivement fondatrice et alternante en journalisme de la revue féministe et artistique Censored Magazine, permettra de questionner les rapports entre genre et médias.

Cette table ronde interrogera le parcours des journalistes et leur attrait à se spécialiser dans les questions de genre, à travers leurs productions dans les médias “grand public”, mais aussi par l’émancipation en créant un média indépendant. L’occasion de revenir sur le rôle des médias dans la construction des normes et de la représentation du genre dans la société.

Avec :
Pour Médiapart : Lénaïg Bredoux, responsable éditoriale aux questions de genre
Pour Censored Magazine : Clémentine Labrosse, co-fondatrice et Paola Serafin, alternante en journalisme pour le magazine
Animation : Juliette Cottin, fondatrice de l’association angevine Babes Voices

Pensez aux effets psychologiques possibles de ce tableau de Goya - qui ferait certainement perdre l'appétit à n'importe qui - dans lequel Saturne dévore goulûment ses propres enfants ? L'artiste
Comme l’a montré l’historien Pierre Vermeren, des images de calendriers musulmans montrant Mahomet circulent librement jusqu’au milieu du 20e siècle dans le Maghreb et  encore aujourd’hui dans les pays chiites,
Après avoir imposé le mot « Homme », voilà qu’est imposé maintenant le mot « genre » pour dissoudre le mot femme dans des appellations prétendument inclusives. Voilà le texte d'une intervention faite il
Actualité et veille informative de l'actualité Woke, décoloniale et déconstructiviste dans la Recherche et le médias