Press "Enter" to skip to content

L’étudiant.e dédéco

Sur l’air de La Parisienne de Marie-Paule Belle

Lorsque je suis arrivé à la faculté
J’étais pas très aguerri en diversité
Comme j’étais un vieux blanc de plus de cinquante ans
Et n’avais aucun complexe
Je crois qu’ils en sont restés tout perplexes

Je ne suis pas indigène

Ça me gêne ça me gêne !

J’suis guère intersectionnel

J’mérite la correctionnelle !

Je n’suis pas décolonial

Ça m’fait mal, ça m’fait mal !

Pas même antisioniste

Ça m’attriste, ça m’attriste !

J’ai voulu faire une recherche plus autorisée
Sur la domination blanche et les racisé.es
Comme je ne déconstruisais pas je ne militais pas 
Et n’avais pas d’étiquette
Je crois qu’ils m’en ont trouvé malhonnête

Je ne suis pas une victime 

C’est un crime c’est un crime !

J’ai une grosse empreinte carbone

Je déconne, je déconne !

Je n’suis pas antispéciste

Ça existe, ça existe !

Je n’suis pas du tout végane

Ça m’fait passer pour un âne !

Mon cher, me dit une collègue, en me souriant
C’est pas, nous vous l’assurons, qu’vous soyez méchant…
Mais vous ne voyez pas que le patriarcat 
Nous impose un androlecte
L’hétéronormativité vous infecte !

Je ne suis pas non-binaire

Ça m’vénère, ça m’vénère

Je ne suis pas inclusif

C’est naïf c’est naïf !

Je ne suis pas du genre queer

Faut me fuir, faut me fuir !

Je ne suis ni bi ni trans

C’est très rance, c’est très rance !

Depuis, j’ai fait connaissance d’une bande d’insomniaques
Traînant des tares identiques dans toutes sortes de facs
Comme nous étions plus d’un à râler dans not’ coin 
À hurler dans le désert
On s’est mis à ruminer de concert

Depuis on est à la mode 

On se rode, on se rode

On défend l’école laïque

C’est très chic, c’est très chic

On est de vieux féministes

Ça résiste, ça résiste

De fieffés antiracistes 

Et même universalistes ! (ter)

Comments are closed.