Au suivant!… «Genre, travail et care dans les Caraïbes» (Campus Condorcet)

Atelier doctoral Genre et Féminismes dans les Amériques latines GeFemLat 2021-2022

 Genre, travail et care dans les Caraïbes
Lundi 21 mars 2022,
Salle 1.122 , Bâtiment Sud, Campus Condorcet,
18h-20h

Laure Perez, doctorante en études hispaniques (CRIMIC, Paris 4) : « Genre et travail dans le cinéma documentaire de la Révolution cubaine réalisé par des femmes. Mi aporte de Sara Gómez (1972) et Mujer ante el espejo de Marisol Trujillo (1983) »

Natacha D’Orlando, doctorante en littérature comparée (LEGS, Paris 8 ) : « Au-delà de la manman-doudou: devenir du personnage maternel dans les littératures caribéennes »

Blandine Destremeau, sociologue, Directrice de recherches (CNRS-Iris-EHESS) : « Vieillir en famille à Cuba – Tensions et ambivalences du régime familialiste de care »

 ACCÈS
En train : RER B, gare de La Plaine – Stade de France
En bus : Lignes de bus n°139, 239 et 512
En métro : Ligne de métro n°12, station Front Populaire

  ———————————————————————————————
GeFemLat est un espace ouvert à tout public.
L’atelier est sans validation d’ECTS. Une attestation d’assistance peut néanmoins être délivrée sur demande. Pour cela il faut signer le cahier d’émargement qui circulera lors de la séance.

Après avoir imposé le mot « Homme », voilà qu’est imposé maintenant le mot « genre » pour dissoudre le mot femme dans des appellations prétendument inclusives. Voilà le texte d'une intervention faite il
Actualité et veille informative de l'actualité Woke, décoloniale et déconstructiviste dans la Recherche et le médias
Notre collègue Christian Godin nous autorise à rendre publique la lettre qu'il a envoyée à un élu écologiste - et à laquelle il n'a eu aucune réponse - suite à
Qu’il émane de France-Inter, de Sciences-Po, du Monde ou du Québec, ce galimatias d’incantations incohérentes et racoleuses, maquillé en progressisme, est une charge contre le bon sens. Il confirme cependant