communiqué de presse

communiqué de presse du 18 février 2021

Communiqué de l’Observatoire du décolonialisme et des idéologies identitaires
18 février 2021

L’Observatoire du décolonialisme et des idéologies identitaires, constitué d’enseignants du supérieur et de chercheurs, s’étonne qu’on s’interroge sur l’existence de «l’islamo-gauchisme», au moment où la ministre Frédérique Vidal convient qu’un militantisme islamo-gauchiste «gangrène la société dans son ensemble» et donc l’Université.

L’Observatoire rassemble des éléments pour combattre dans ce secteur les progrès inquiétants d’idéologies identitaires dont l’islamo-gauchisme fait partie, avec l’indigénisme, le décolonialisme et l’intersectionnalisme. Ces mouvances visent à imposer une grille de lecture racialiste et sexiste du monde que nous jugeons néfaste. L’enseignement supérieur et la recherche ne doivent pas donner une légitimité prétendument scientifique à de telles idées.

La collecte et l’analyse des éléments probants, commencée il y a une vingtaine d’années, se poursuit au présent sur le site de l’Observatoire : www.decolonialisme.fr

Pensez aux effets psychologiques possibles de ce tableau de Goya - qui ferait certainement perdre l'appétit à n'importe qui - dans lequel Saturne dévore goulûment ses propres enfants ? L'artiste
Comme l’a montré l’historien Pierre Vermeren, des images de calendriers musulmans montrant Mahomet circulent librement jusqu’au milieu du 20e siècle dans le Maghreb et  encore aujourd’hui dans les pays chiites,
Après avoir imposé le mot « Homme », voilà qu’est imposé maintenant le mot « genre » pour dissoudre le mot femme dans des appellations prétendument inclusives. Voilà le texte d'une intervention faite il
Actualité et veille informative de l'actualité Woke, décoloniale et déconstructiviste dans la Recherche et le médias