fbpx

Un enseignement quantique

Une enseignante en sciences de la gestion de l’université de Montpellier 3, Bénédicte Gendron, met en place un master 2 dont le programme est digne des colonnes du Gorafi et a rapidement fait le tour des humoristes du net :

Quel commentaire peut-on faire devant tant de sottise prétentieuse ? Les mots parlent d’eux-mêmes… J’en ai même retenu quelques-uns, qui n’ont pas de sens mais que je replacerai dans la conversation. « Capacitant et vibratoire », cela me fait irrésistiblement penser à une désopilante BD de Lauzier qui raconte les aventures sextraordinaires de Zizi et Peter Panpan1 qui sont à la recherche d’un orgasme « bipolaire et triphasé ». Je signale généreusement ces deux adjectifs aux universitaires en mal de renouveau pour annoncer la thématique des cursus de sciences de la (ré)éducation ou de la reproduction. Qu’une université avalise ce genre de délire est symptomatique de la dégradation intellectuelle des « élites ».

Le petit journal en ligne Le Poing se demande si l’intitulé de cette formation est sortie du programme d’un salon du bien-être2 – ou des rayonnages Développement personnel de la FNAC3, mais je ne peux citer toutes les remarques et suggestions, plus drôles les unes que les autres, qui ont fleuri sur les réseaux sociaux pour commenter ce curieux programme… Pour une fois que lesdits réseaux sont drôles et inventifs ! Mais la moquerie n’atteint pas notre valeureuse héroïne de l’enseignement vibratoire et quantique.

Toutefois, en creusant un peu, Le Poing a trouvé des choses bien plus graves que ce qui a l’air de simples galipettes intellec­tuelles. Trois points ont retenu mon attention ; je crains que ce ne soit plus amusant du tout…

  • La plaquette détaillée de cette formation propose « un retour sur Soi, via la formation ACT (Acceptance and Commitment Training) […] dans le cadre d’une immersion et exposition à la culture orientale en Thaïlande ou […] au Centre Lerab Ling, Occitanie, France) ». Le Poing précise que le centre Lerab Ling est un centre bouddhiste rattaché à l’école Nyingmapa, situé près de Lodève, qui a été sous le feu des projecteurs en septembre 2022 à la suite de la publication d’un livre4, qui accusait le directeur de ce centre de viols et d’emprise mentale.
  • Cette enseignante « a notamment dirigé une thèse sur l’apprentissage de la dégustation du vin “en pleine conscience”, qui évoque le concept de biodynamie, rattachée au travail de Rudolph Steiner, créateur de l’anthroposophie, doctrine pseudo-scientifique controversée et citée par la Miviludes (Mission Interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) en raison de ses “possibles risques pour les populations” ». Nous sommes ainsi passés des idées fumeuses d’une enseignante illuminée pour entrer dans le domaine des dérives sectaires.
  • L’enseignante en question affirme que ses collègues « ont vu [ses] diplômes, [ses] contrats de recherches, [sa] formation médicale5, et aujourd’hui, ça va ». Qu’elle raconte des âneries sur la mécanique quantique6, ça va, effectivement : ça ne fait de mal à personne, on ne peut rien contre le vide intellectuel, sinon éviter d’y tomber, c’est profond ; mais si elle excipe d’une « formation médicale », ça ne va plus ! Je ne peux que rappeler les dangers des conceptions médicales des anthroposophes dont elle adopte les conceptions agricoles7. Il y a des délires moins graves…

Que faire d’une université qui part ainsi à la dérive ? Mit der Dummheit kämpfen Götter selbst vergebens8 écrivait Schiller il y a plus de deux siècles…

Picture of Jacques Robert

Jacques Robert

Professeur émérite de cancérologie, université de Bordeaux

  1. Lauzier G. Les aventures sextraordinaires de Zizi et Peter Panpan. Éditions Jacques Glénat, 1979.

  2. Ne riez pas ! C’est dans ce rayonnage que j’ai trouvé mon livre Impostures en cancérologie

  3. Emery É, Lanos W. Bouddhisme, la loi du silence. JC Lattès, 2022.

  4. C’est moi qui souligne

  5. Je cite encore l’enseignante, selon Le Poing : « Le master s’appuie sur les résultats des travaux des sciences dures sur le quantique ; précisément ou particulièrement, les effets quantiques dans les processus neuronaux sur la conscience, dans une approche atomiste et holistique. On a juste pas les outils au sens cartésien du terme pour le mesurer, mais on est tous intriqués avec les plantes, les animaux, ce n’est pas un hasard si nous sommes tous arrivés dans l’univers, il y a une connexion vibratoire entre nous ».

  6. Robert J. Le courant alternatif en médecine. Innov Ther Oncol 2021; 7: 171-4.

  7. « Contre la stupidité, les dieux eux-mêmes luttent en vain ».