fbpx

Catherine Larrère – L’écoféminisme

Bien que l’on crédite une Française, l’impétueuse Françoise d’Eaubonne, d’avoir inventé le terme écoféminisme (dans Le Féminisme ou la mort en 1974), celui-ci fait l’objet en France d’un rejet persistant, au motif qu’il serait « essentialiste », une insulte majeure sur les terres de Beauvoir invitant à circuler plutôt qu’à aller voir. Mais les temps et le climat changent, l’écologie devient incontournable. Qu’est-ce que les féministes ont (eu) à en dire et pourquoi ce terme est-il conservé ici au singulier ?

Sacrifiant ainsi à l’esprit du temps — ou, selon, à une idéologie devenue dominante à laquelle il conviendrait de se conformer, diraient de mauvaises langues — l’Académie de France à
A la suite des tragiques événements du 7 octobre 2023, des mobilisations particulièrement virulentes se sont produites à l’Institut d’études politiques de Paris ainsi que dans plusieurs IEP de province,
C’est un nouveau regard sur le handicap que défendent les disability studies : bouleverser la frontière entre le normal et le pathologique et de mettre en avant le « savoir
Les idéologies identitaires ? Définition, origine des luttes...