fbpx

« L’épreuve de la discrimination », une analyse scientifique rigoureuse, pédagogique et nécessaire

Finalement, L’épreuve de la discrimination, Enquête dans les quartiers populaires propose une lecture politique fine des discriminations, contribuant ainsi à lever le voile sur un déni qui perdure. Il confirme la nécessité d’adopter une approche intersectionnelle pour comprendre les processus d’altérisation ou de minoration, en France ou ailleurs, où la classe sociale, la « race », le genre et le quartier s’entremêlent. Il est remarquable non seulement en raison de la démonstration conduite, mais aussi par sa capacité à légitimer la démarche des sciences sociales quand elles se saisissent de tels objets de recherche, et proposent des réponses scientifiques éloignées des controverses stériles.

Retour historique sur la notion de "panique morale", ses origines et son utilisation militante.
François Rastier critique Judith Butler pour ses positions sur le genre et son interprétation du terrorisme, la considérant comme apologiste du terrorisme islamiste.
Michel Messu analyse des privilèges à travers l'histoire, depuis la Révolution française jusqu'aux débats contemporains sur l'injustice sociale et l'idéologie wokiste.
Taguieff analyse l'antisionisme comme un nouveau visage de l'antiracisme, transformé en culte du Palestinien-victime et criminalisation du Juif-dominateur, alimenté par un imaginaire révolutionnaire et une alliance islamo-gauchiste, signifiant une lutte