Press "Enter" to skip to content

Les tyrans décoloniaux, des fascistes ordinaires

Plus d’un demi-siècle après la fin des colonisations occidentales, le décolonialisme connaît un essor remarqué. Au risque de tordre certaines vérités historiques…Plus d’un demi-siècle après la fin des colonisations, du moins des colonisations occidentales, le décolonialisme, idéologie développée au siècle suivant, connaît un essor remarqué. Bizarrement, il n’évoque presque jamais la part des courants anticolonialistes et internationalistes, et il réécrit l’histoire « en nègres et blancs ». On lit ainsi que le XIXe siècle aurait été celui de l’esclavage, alors qu’il fut celui des abolitions, souvent du fait des colonisateurs eux-mêmes. Lire la suite sur le site du Point

Comments are closed.