Au suivant!… Quinzaine gouine à Sciences Po Paris: « Rompre le tabou de l’hétérosexualité » et « non mixité lesbienne »

Le Groupe d’Actions et de Réflexions Contre l’Environnement Sexiste (G.A.R.C.E.S), association féministe étudiante de Sciences po Paris, organise depuis lundi 14 une “quinzaine gouine” (du 14/03 au 25/03). Ces deux semaines sont donc consacrées à la visibilité lesbienne et sont ponctuées de différentes conférences, ateliers et même une projection, un moment convivial ainsi qu’une exposition.

Le Vendredi 18 mars à 20h30: « Bar à gouines« , soirée en non-mixité lesbienne.

Le Jeudi 24 Mars à 19h15 aura lieu une conférence de Jules Falquet (Professeure département de philosophie de Paris 8) sur les grandes théories lesbiennes ainsi que leurs apports au féminisme. Elle s’intitule :  “Rompre le tabou de l’hétérosexualité, en finir avec la différence des sexes : la révolution lesbienne » (salle Jeannie de Clarens, 27 rue Saint Guillaume, Paris).

Les autres événements de cette quinzaine sont à retrouver sur les réseaux sociaux de G.A.R.C.E.S, notamment leur facebook et leur instagram

Après avoir imposé le mot « Homme », voilà qu’est imposé maintenant le mot « genre » pour dissoudre le mot femme dans des appellations prétendument inclusives. Voilà le texte d'une intervention faite il
Actualité et veille informative de l'actualité Woke, décoloniale et déconstructiviste dans la Recherche et le médias
Notre collègue Christian Godin nous autorise à rendre publique la lettre qu'il a envoyée à un élu écologiste - et à laquelle il n'a eu aucune réponse - suite à
Qu’il émane de France-Inter, de Sciences-Po, du Monde ou du Québec, ce galimatias d’incantations incohérentes et racoleuses, maquillé en progressisme, est une charge contre le bon sens. Il confirme cependant