fbpx

Wokisme, les faits n°21 - Octobre 2023

Colloques et événements

La réception de la théorie décoloniale d’Abya Yala / Amérique Latine dans le champ académique (Europe – Afrique)

Au cours des dernières décennies, différents courants « post-eurocentriques » de la pensée critique ont entamé une profonde révision des sciences sociales, en intégrant à leurs analyses une réflexion sur les asymétries persistantes qui traversent nos mondes dits « post-coloniaux » et en mettant l’accent sur la géopolitique du savoir et du pouvoir qui en découle. L’un de ces courants de pensée est la pensée décoloniale. Originellement elaborée par des chercheurs et chercheuses latino-américain·es ou issus de la diaspora latino-américaine aux Etats-Unis dans le cadre du projet Modernité/Colonialité/Décolonialité, les analyses et concepts qu’elle a développés – notamment ceux de colonialité, transmodernité ou de pluriversel  – ont largement essaimé hors de d’Abya Yala/Amérique latine et font aujourd’hui partie intégrante du débat universitaire global. L’ancrage latino-américain des réflexions proposées par ce courant de pensée, loin de constituer une limite épistémologique, a contribué à remettre au centre des débats la question du positionnement et du lieu d’énonciation dans la construction des savoirs sociaux. C’est en effet cet ancrage revendiqué dans l’espace inaugural du déploiement colonial occidental, qui lui permet d’articuler une analyse généalogique des effets de la colonialité du pouvoir, du savoir, de l’être et du genre sur le sujet colonial global. 

Fred. Pierron

(Dé)faire les catégories. Quand elles ne (nous) tiennent plus en place

Dans le cadre de ce colloque, nous nous pencherons sur les actualités vivantes, polémiques et en mutation des catégories de sexe, de genre et de sexualité dans leur articulation avec les rapports de race et de classe. L’enjeu du colloque est ainsi pour nous de penser avec et contre les catégories de sexe, de genre et de sexualité. On cherchera à questionner leur efficacité critique, tout comme les processus de stabilisation normatifs liés à leur inscription dans les champs de savoirs académiques existants. Ce colloque se veut résolument inter et trans-disciplinaire et souhaite faire émerger des dialogues stimulants entre des champs disciplinaires (linguistique, philosophie, sociologie, histoire, psychanalyse…) et des épistémologies différentes (théories féministes et queer, études décoloniales, marxisme…). 

Fred. Pierron

Séminaire d’Approches Postcoloniales SAP : saison 2023-2024

Le SAP est en effet parti du constat que les approches postcoloniales (anti-coloniales, études subalternes, postcoloniales, décoloniales) occupent une place mineure dans l’enseignement et la recherche en sciences sociales en France, alors qu’elles occupent une place significative dans l’espace international. Peu de centres de recherche se consacrent à la situation postcoloniale ou à ses manifestations et évolutions contemporaines. L’espace de réflexion, de discussion, d’actualisation des débats et de partage que constitue aujourd’hui le SAP est un lieu unique menant une lecture critique qui continuera au cours de l’année 2023-2024 à accueillir les doctorant.e.s, les chercheur.ses, les étudiant.e.s de masters qui discutent ces approches scientifiques ainsi que les militants qui en font usage en dehors du milieu académique pour comprendre les causes, les effets et les changements provoqués par les approches postcoloniales tant dans l’espace scientifique que social et ce autour de trois axes.

Fred. Pierron

Comment (ré)écrire l’histoire collective

Patrimoines, mémoires, tourisme, éducation et environnement à l’épreuve des discussions postcoloniales et décoloniales. Cette journée d’étude invite à réfléchir sur l’histoire et l’actualité de la colonialité des pratiques culturelles, des politiques éducatives, mémorielles et patrimoniales, des impacts environnementaux, des constructions identitaires et des imaginaires touristiques. Il s’agit de réfléchir sur le processus de mise en récit, de patrimonialisation, de mémorialisation, de muséalisation et de touristification actuelle des traces du passé dans les sociétés contemporaines. En articulant de nouvelles possibilités du regard, entre savoir et création, les analyses porteront sur les pratiques politiques, patrimoniales, mémorielles, environnementales, éducatives, genrées, culturelles et artistiques contemporaines qui cherchent à (ré)écrire l’histoire collective. 

Fred. Pierron

Comment écrire l’histoire queer du Moyen Âge ?

Fred. Pierron

(Dé)faire les catégories. Quand elles ne (nous) tiennent plus en place

Ce colloque envisage les catégories hégémoniques comme autant de tentatives de produire, naturaliser et légitimer un rapport de pouvoir, un ordre social hiérarchisé notamment, mais pas uniquement, en termes de classe, de race, de genre et de sexualité (Scott 1986; Vicente 2021). Il nous semble cependant que ce travail d’assignation et de maintien de l’ordre ne peut pas s’opérer sans échecs, ni sans produire ses propres marges (Kosofsky Sedgwick 1990; Lemebel 1996; Bento 2006; Cabral 2011; Espinosa Miñoso 2016). Il apparaît alors évident que certains corps, certaines subjectivités ou certains mouvements sociaux ne tiennent pas en place, refusent de rester à leur place, s’organisent pour se faire une place, ou plus radicalement encore, pour renverser l’ordre en place. 

Fred. Pierron

Publications

LGBTQ au travail. Entre discriminations et émancipations

Dossier de revue composé d’une introduction et de 5 contributions. Emmanuel Beaubatie, Sébastien Chauvin, Sophie Pochic. LGBTQ au travail. Entre discriminations et émancipations. Introduction. Tessa Wright. Existe-t-il un « avantage lesbien » dans les professions dominées par les hommes ? Une analyse intersectionnelle Kristen Schilt. Un mec comme les autres ? Comment les hommes trans’ rendent le genre visible au travail Lisa Buchter. Militer de l’intérieur : les stratégies des réseaux professionnels LGBT Estelle Fisson. La diversité est-elle soluble dans la lutte des classes ? Les droits LGBT, un nouveau défi syndical Alice Caudron. Carrière queer et (dés)engagements professionnels : à la recherche d’une radicalité soutenable

Fred. Pierron

Guide for an inclusive language in court and legal documents

The CULTEXP, guide for inclusive language in court and legal documents is an important component of the measures implemented by CULTEXP. As the first multilingual and cross-jurisdictional database on cultural expertise, CULTEXP aims to support inclusive justice, raise awareness among legal professionals and experts about the significance of using inclusive and non-discriminatory language, and prevent potential misuse of data for racial or ethnic profiling and other forms of discrimination. 

Fred. Pierron

Résistance aux dualismes coloniaux et résurgence des identités autochtones dans Kiss of the Fur Queen de Tomson Highway

Au moyen d’analyses textuelles organisées autour de dyades telles que le bien et le mal, le mort et le vivant ou le sauvage et le civilisé, mais aussi en étudiant le motif de la gémellité et le surgissement de la figure du trickster, cet article se propose de s’intéresser à la manière dont Highway déconstruit les associations binaires qui sont le fruit de deux siècles de domination des systèmes coloniaux.

Fred. Pierron

Le concept d’intégration, effet essentiellement secondaire de la déségrégation raciale?

L’article se propose dans un premier temps de comparer les arguments d’Elizabeth Anderson sur l’intégration comme impératif de justice et ceux d’Iris Marion Young qui critiquent l’idéal d’intégration et lui préfèrent un idéal d’inclusion comme « solidarité différenciée ». Il procède dans un second temps à un test des arguments promouvant ou critiquant l’intégration en les (dé)plaçant dans un contexte français, où le concept relève d’un champ sémantique et d’une sociohistoire très différents de ceux du contexte nord-américain. L’article proposera, dans ce contexte, une défense qualifiée du concept d’intégration, conçu non comme un « impératif » ni un « idéal » mais plutôt comme un « effet essentiellement secondaire » de la déségrégation raciale.

Fred. Pierron

Représenter la diversité phénotypique dans les albums de fiction pour la jeunesse : pour quelles approches d’une éducation anti-discriminatoire ?

En France, le manque de diversité ethnoraciale dans les albums de fiction pour la jeunesse a souvent été démontré, alors qu’il existe des enjeux forts à offrir à tous les enfants des représentations plus proches des situations qu’ils vivent, à les sensibiliser aux inégalités sociales ainsi qu’à proposer des supports d’identification positifs aux enfants racisés. 

Fred. Pierron

Langage inclusif : pour le cerveau, le neutre n’est pas neutre

Cette étude éclaire à quel point le cerveau est profondément affecté par le biais de genre dans le langage : il tend à présupposer le masculin même face à des phrases n’employant pas le masculin générique. La stratégie de re-féminisation qui fait apparaître les formes masculines et féminines des mots (par exemple, « Françaises, Français ») apparaît donc la plus efficace pour susciter des représentations mentales équilibrées.

Fred. Pierron

Ouvrages

« It’s so queer ! »

u-delà de leurs univers oniriques souvent qualifiés d’enchantés, les films musicaux et les mélodrames de Vincente Minnelli et de Jacques Demy témoignent des mutations socio-culturelles d’après-guerre. Ces productions du cinéaste de la Nouvelle Vague et du grand représentant de l’âge d’or hollywoodien sont emblématiques d’un style camp apprécié à la fois des publics populaires, des tenant·e·s du cinéma d’auteur·trice et des sous-cultures queer. À partir d’une analyse des masculinités articulée aux dimensions de sexualité, de classe et de race, le livre examine les représentations de genre entre la France et les États-Unis, à l’heure où la Guerre froide, la société de consommation, la décolonisation, mais aussi les mouvements féministes globalisés transforment profondément les identités individuelles et collectives. L’autrice explore comment les films de ces deux cinéastes, reconnus internationalement mais jamais rapprochés, façonnent des modèles de masculinités alternatives fondées sur des valeurs empathiques et inclusives.

Fred. Pierron

Judith Butler, Dans quel monde vivons-nous ? Phénoménologie de la pandémie

Mobilisant les concepts élaborés par Max Scheler, Edmund Husserl ou Maurice Merleau-Ponty, mais également les apports des pensées féministe, queer et antiraciste, ce premier grand essai philosophique sur la pandémie, par l’un des esprits les plus pénétrants du siècle, met à nu les limites de l’individualité et la violence du capitalisme contemporain, et s’attelle à la question incontournable : comment reconstruire un monde habitable par tous ?

Fred. Pierron

Carl Wittman, Un manifeste gay suivi de Contre chant masqué (éd. C. L. Maulpoix)

Méconnu en France, le « Manifeste gay » de Carl Wittman est l’un des textes fondateurs du militantisme gay et queer états-unien, écrit juste avant les émeutes de Stonewall en 1969. Traduit pour la première fois en français, cette réflexion radicale sur l’essor des mouvements de libération sexuelle théorise la nécessité d’une alliance avec d’autres luttes sociales (droits civiques, féministes, pacifistes). Un peu plus d’un demi-siècle plus tard, l’auteur et militant Cy Lecerf Maulpoix revient sur l’importance stratégique de ce texte pour l’époque et en tire un « contre-chant », réflexion poétique sur son propre parcours pédé et les enjeux politiques qui le balisent.

Fred. Pierron

Revues

La Françafrique, un néocolonialisme français


Encore une fois, fallait-il en parler ou pas ? Vieille histoire qui accompagne, de façon souvent obscure, méconnue de nombre de citoyen·nes français·es, l’histoire de la France depuis les lendemains de la Seconde Guerre mondiale, cette Françafrique. Sujet qui brûle dès que les secrets sont éventés, tant les fils se tirent, enchevêtrés, associant secrets d’État, secret des affaires, secrets des familles. Tant d’argent et de sang sont attachés à ces fils. Séquelles de dominations impériales qui ne renoncent pas aux intérêts de la domination. La volonté affichée de sortir d’un postcolonialisme qui ne dit pas son nom est pourtant un engagement réitéré des dirigeants politiques français.

Fred. Pierron

Thèses

« Administrer la laïcité. La politique de lutte contre les « atteintes à la laïcité » dans l’Éducation nationale »

Elle montre que les cadres intermédiaires sont constitués en « petites mains » du politique. Ils participent activement à l’entretien de la façade institutionnelle, notamment par la production de chiffres d’« atteintes à la laïcité », destinés à afficher le volontarisme politique dans les espaces médiatiques. Les acteurs de la mise en œuvre sont aussi enrôlés dans la surveillance des pratiques religieuses – en particulier musulmanes – : l’injonction au signalement résulte d’une renégociation de la division du travail étatique de repérage d’individus « à risque ». 

Fred. Pierron

Médias

Un féminisme incarné ou les bonnes manières d’incarner le féminisme ?

Quand le féminisme investit les questions corporelles, il est souvent accusé de réassigner les femmes à une nature supposée. Porter le regard sur les usages concrets du corps par les féministes permet de déplacer les termes du débat. La politisation du corps par les militantes du self-help, qui contestent l’emprise médicale sur la vie des femmes, recouvre surtout une volonté de résoudre les tensions qui traversent les mobilisations féministes. Ce projet de dépassement des conflits ne se fait cependant pas sans frictions.

Fred. Pierron

« Nous intervenons sur tous les axes possibles contre les discriminations de genre. »

Rencontre avec Charlotte Jacquemot, chercheuse en sciences cognitives et directrice du département d’Études cognitives de l’ENS-PSL, référente ENS Égalité femmes-hommes depuis juillet 2022. Cet article fait partie de la série « École inclusive », une série de contenus autour de cette thématique déclinée tout au long de l’année 2023-2024 sur le site de l’ENS et la newsletter Vu.e.s d’Ulm.

Fred. Pierron

Collectif

Tribune des observateurs